Logo PCS Avocat

09 72 58 77 43

Sur rendez-vous

Notation sociale : Contrôle chinois des citoyens

29 Mai 2018
Chine - Notation sociale et données personnelles - Cybersécurité et nouvelles technologies

Chine – Notation sociale et données personnelles – Cybersécurité et nouvelles technologies

Notation des citoyens : les données personnelles au service des états

Annoncées depuis longtemps l’exploitation des données personnelles des individus trouve une manifestation directe dans la récente mise en place par le régime chinois d’un système de notation et pénalités de ces citoyens fondés sur leurs comportements.

Préparé depuis 2014, ce système lancé le 1er mai vise à être généralisé pour l’ensemble du pays en 2020.

« Autoriser ceux qui sont dignes de confiance à se promener partout sous les cieux, tout en rendant chaque pas difficile pour ceux qui sont discrédités ». Le texte fondateur du projet gouvernemental, publié en juin 2014 par le Conseil des affaires d’État transpose

Ce crédit social attribue une note selon des critères de notation, sans cesse précisés et complétés, parmi lesquels la situation judiciaire, bancaire, professionnelle, les choix de consommation, activités personnelles et fréquentations sociales.

DATA de citoyens : Notation et sanctions des comportements inciviques

Les sept millions d’habitants concernés constatent également la diversification des sanctions allant aujourd’hui de la limitation d’accès aux transports aux communs – déjà 11,4 millions de trajets en avion et 4,24 millions en trains, à certains services étatiques ou particuliers.

L’obtention de prêts, de biens en location, de profession, d’accès Internet ou de soins médicaux sont autant de pénalités auxquelles peuvent être confrontées les personnes « mal notées », basées sur leurs données personnelles.

Cette innovation chinoise reste cependant qu’un exemple moderne et institutionnalisé de la monétisation de la personnalité déjà existante dans les sociétés occidentales.

Le monde professionnel, bancaire, ou plusieurs applications mobiles et services de réseaux sociaux imposent en effet des sélections à l’entrée à d’accès à certaines prestations, fondée sur l’analyse de la personnalité des intéressés.

La ville de Suqian, une agglomération de cinq millions d’habitants, teste un système de notation des personnes et des entreprises censé instaurer une société plus fiable.